Identification

Votre panier est vide

fond onglet actu ifor2a

<< Publications plus anciennes


Le métier d'expert en automobile


créé le : 28 Février 2014 - MAJ le : 28 Juin 2016


Les activités de ce métier sont définies par l’article L 326-4 du Code de la route qui vise, en premier lieu, les opérations d’évaluation des dommages subis par les véhicules à moteur et la détermination de leur valeur.


L’expert en automobile est un prestataire de services
, qui peut aussi assister ses clients en dehors de tout litige ou à l’occasion d’un différend pour la recherche d’un défaut, des causes, circonstances, origines d’une malfaçon, dans le cadre d'une intervention technique sur un véhicule ou encore dans le cadre d'une expertise d'un véhicule d'occasion avant sa commercialisation par un professionnel ou un particulier.

Ses activités couvrent non seulement l’expertise des véhicules automobiles, mais aussi les motocycles, les poids lourds, les matériels agricoles, camping-cars et autres...


Les compétences et aptitudes pour exercer le métier d'expert en automobile

 
  • Des compétences techniques, juridiques et dans les différentes techniques d’expertise.
  • Des compétences en matière de maîtrise de son environnement professionnel.
  • Des aptitudes à la communication écrite et orale, pour répondre aux attentes des différents clients.
  • Des capacités de travail en équipe et d’échanges avec les services internes du cabinet d’expertise et avec les partenaires extérieurs.
  • Des capacités d’adaptation et de veille sur les évolutions technologiques et réglementaires.

En savoir plus sur : Le métier et le rôle de l'expert en automobile

Le diplôme d’expert en automobile : le seul accès au métier d’expert en automobile

 

Pour exercer officiellement cette profession, il faut être titulaire du « diplôme d’expert en automobile » et figurer sur la liste nationale tenue par le Ministère des transports (C. Route, art. L 326-3).
Cette inscription suppose, en plus des conditions légales (Diplôme du DEA), la réunion des conditions suivantes : de probité, d’indépendance et d’assurance de responsabilité civile.

Le titre d’expert en automobile est légalement protégé. L’usage illégal de la qualité d’expert en automobile relève du délit d’usurpation (C. Pénal art. 433-17). 

 En savoir plus sur :

 Les emplois d'expert en automobile

 
  • Expert en automobile :

Personnel portant le titre d’expert en automobile chargé d’exécuter les travaux d’expertise habituels ou les travaux de sa spécialité dans un délai normal en appliquant des directives précises. Il établit et rédige tout rapport, le présente et le soutient. Il contrôle, assume la responsabilité du travail délégué et rend compte à ses supérieurs hiérarchiques. Il peut être amené à animer et assurer la formation du personnel mis à sa disposition tant sur le plan technique qu’administratif.

  • Directeur technique, Gérant d'un cabinet :

Cadre assurant une fonction de direction et/ou d’encadrement au sein du cabinet ou de l’entreprise d’expertise.