Etude Google Netpop 2014 sur le véhicule d’occasion

créé le : 22 Décembre 2014

5 millions de requêtes mensuelles concernant les véhicules d’occasion sur le moteur de recherche Google ! De quoi confirmer la dynamique du secteur du véhicule d’occasion. Mais quel est la démarche de l’acheteur VO ? Comment cherche-t-il ? Quelles sont ses attentes ? L’étude Google Netpop VO 2014 fait ressortir les grandes tendances de ce parcours d’achat.

L’acheteur français est âgé de 44 ans, se décide en 2 mois (voire 1 mois pour 51%) et table sur un budget de 7 300 euros en moyenne. Initialement l’acheteur hésite entre VO et VN pour trouver le bon rapport qualité-prix. Ses critères sont le budget, l’usage du véhicule, la qualité, la fiabilité puis la marque qui n’arrive qu’en 5ème position (4 marques sont considérées en moyenne).


Le moteur de recherche : outil de prédilection, source d’infos et de réponses pour l’acheteur

L’acheteur effectue sa recherche prioritairement sur le web (82%), via les moteurs de recherche (68%) et les sites d’annonces (61%) principalement, puis à 26% via les sites de constructeurs et 18% via les sites de concessionnaires.

Google enregistre sur son moteur de recherche 5 millions de requêtes mensuelles sur le VO. Le site d’annonces Le Bon Coin qui rafle la mise avec une audience en progression depuis 2009, est largement au-dessus du panier avec plus de 6,8 millions de visiteurs uniques en septembre 2014. Un résultat logique puisque le marché du VO est dominé par les ventes entre particuliers. Notamment les VO de plus de 5 ans qui représentent 65% des véhicules vendus dont 77% entre particuliers contre 23% via des professionnels.  


















Du digital, encore du digital, simple, efficace, pragmatique et quasi clé en main

La vidéo et les réseaux sociaux aident l’acheteur à se décider pour respectivement 71% et 44%. La vidéo aurait un impact multiplié par 5 contre 0,5 pour un site d’annonces.

L’acheteur préfère être contacté par mail à 74% pour obtenir des réponses précises et pragmatiques. 40% des acheteurs préfèreraient même ne pas se déplacer et lors d’une visite chez le vendeur 43% achètent sans faire d’essai. Pour finir, l’acheteur VO serait même prêt à acheter en ligne à 45%.

 

Achat quasi clé en main ?
Encore faut-il être en toute transparence avec son acheteur ou son vendeur.

Le recours à un expert en automobile s’avère particulièrement adapté. Celui-ci est spécialement habilité à expertiser, faire un essai routier, évaluer la fiabilité du véhicule d'occasion et délivrer un rapport certifié et un label. Une prestation efficace et pragmatique qui rassurera avec des documents officiels tous les intervenants. 

www.carre-expert-auto.org


Tags associés :