Véhicules connectés, oui mais...

créé le : 26 Novembre 2015

 

« My Car my Data. ». C’est sous ce nom que l’Automobile Club Association et la Fédération Internationale de l’Automobile viennent de lancer une campagne de sensibilisation sur  l’utilisation des données collectées par les voitures connectées.



Selon l’étude européenne* réalisée à la demande des deux organisations, auprès de 12 000 automobilistes, ceux-ci éprouvent un fort intérêt fort pour la connectivité mais se révèlent quelque peu inquiets face à l’exploitation des données qui pourrait être faite :
  • utilisation de leurs données à des fins commerciales (84 %),
  • piratage de leurs données (84%),
  • divulgation d’informations personnelles (85 %)
  • ou encore localisation (70 %).  
Première raison pour acheter une voiture connectée ? La sécurité. Mais les automobilistes ne veulent néanmoins pas perdre une certaine liberté. C’est ainsi qu’ils souhaiteraient pouvoir choisir eux-mêmes leur fournisseur des services, notamment en cas de panne (94 %) ; avoir la possibilité de couper la communication des données (94 %) ou encore voir l’accès aux données limité à une période déterminée ou en fonction du trajet (76 %).
     

« Les véhicules peuvent en dire long sur les conducteurs, bien plus que ce que les consommateurs imaginent.

Il faut les informer
et se mobiliser pour une réglementation qui
leur permette d’être protégés et de rester maîtres de leurs données.
»


Didier Bollecker,

Président de l’Automobile Club Association.

Enfin, 97 % expriment le besoin d’une réglementation pour protéger les données collectées par les véhicules.

_______

*  Enquête en ligne conduite par Research Now pour la FIA dans 12 pays européens (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Italie, Pays-Bas, Pologne, République tchèque et Royaume-Uni) auprès d’un panel représentatif de 12 000 personnes (1 000 par pays). Les répondants sont des personnes entre 18 et 70 ans, vivant au sein d’un foyer comprenant au moins un véhicule et voyageant au moins une fois par semaine en voiture. La collecte des données a été effectuée entre le 25 septembre et le 12 octobre 2015.


Tags associés :