L'étude Argus : le prix de la voiture moyenne de France 2016

créé le : 20 Avril 2017

Le prix de la voiture moyenne de France en 2016 : 25 878 euros.

L’Argus dresse depuis plusieurs années le portrait-robot de la voiture moyenne neuve de France. La hausse est plus modérée en 2016 et s’affiche à 720 euros de plus (+2,9%) comparée à la voiture 2015 qui avait augmenté de 1100 euros. Il n’empêche : entre 2010 et 2016 le prix a évolué de 19 767 euros à 25 828 euros.

Le prix moyen constaté selon les segments est relativement stable avec une augmentation de l’ordre de 1 % sur les polyvalentes, compactes et minispaces, et de 2% sur les monospaces compacts et petits SUV. C’est le SUV qui fait grimper, en partie, le prix moyen de 2,9%. En un an les ventes ont eu une croissance de 12% (559 082 immatriculations en 2016). Après l’engouement pour les monospaces, une partie des français a craqué pour les SUV. Mais en dehors de la part croissante des SUV, l’hybridation et les matériaux composites pour réduire la consommation et diminuer le poids d’un véhicule vont accroître le prix de la voiture moyenne.

La voiture moyenne de France 2016 - L'ArgusLa voiture moyenne de France 2016 - Crédit image L'Argus

La fiche signalétique de la voiture moyenne 2016*

Elle pèse à peine 6 kilos de plus (1261 kg) et a pris 1 cm (4,24 m de long) sans changer sa hauteur (1,54 m). Moins cylindrée (1456 cm3) mais plus puissante (116 ch) grâce à son petit moteur turbo essence plus léger qu’un diesel, elle gagne 0,2 seconde de 0 à 100 km/h (11,2) et améliore son rapport poids/puissance (10,9). Elle augmente sa vitesse maximale à 188 km/h. Mais ne consomme pas plus qu’en 2015 (4,5 l/100 km) et rejette un peu moins de CO2 (109 g/km).

La part du diesel est belle et bien en recul à 52% des ventes de véhicules particuliers contre 58% en 2015, 64% en 2014 et 67% en 2013.

La répartition des ventes de voitures neuves par niveau de prix en 2016 par rapport à 2010

Moins de 15 000 €       : 12 % (26% en 2010)
De 15 000 à 25 000 € : 42 % (46 % en 2010)
De 25 000 à 35 000 € : 30 % (23 % en 2010)
Plus de 35 000 €          : 16 % (5 % en 2010)


*Méthode d’analyse de l'étude Argus : L’Argus relève les 15 caractéristiques majeures de chaque segment y compris les véhicules électriques sur chacun des 250 premiers modèles vendus dans l’année (1,976 millions de véhicules en 2016). La fiche signalétique de la voiture moyenne de France obtenue peut ainsi être comparée chaque année depuis 1953.